Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

Zoom Science - Octobre 2014 - Fabriquer des acides aminés dans une soupe primordiale numérique

Pour comprendre comment les premières molécules complexes se sont formées, deux physiciens ont simulé, à l’échelle atomique, les réactions entre les éléments simples de l’atmosphère terrestre primitive.

En 1953, l’américain Stanley Miller montrait qu’il était possible d’obtenir des molécules complexes, tels des acides aminés, en soumettant des molécules simples à un champ électrique intense. C’était le début de la chimie prébiotique et de la recherche de l’origine du vivant. Cependant, il est difficile de suivre toutes les étapes des réactions chimiques qui conduisent à la formation de molécules complexes dans de telles expériences. A. Marco Saitta, professeur à l’Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (UPMC/CNRS/IRD/MNHN), et Franz Saija, de l’Istituto per i Processi Chimico-Fisici/CNR en Italie, ont simulé à l’échelle atomique les réactions de l’expérience de Miller.

 

© A. Marco Saitta (IMPMC/UPMC) et Franz Saija (IPCF/CNR)

Téléchargez l'article (342 KB)

 

Référence

"Miller experiments in atomistic computer simulations" - A. M. Saitta et F. Saija - PNAS, 2014

 

Contact

A. Marco Saitta, IMPMC l Equipe Physique des systèmes simples en conditions extrêmes (PHYSIX) l T. 01 44 27 22 44 l marco.saitta @ impmc.upmc.fr

 

 

Cette actualité a fait l'objet d'une alerte presse du CNRS en septembre 2014.

Accéder à l'article sur le site de l'institut de physique du CNRS.

 

Retrouver la revue de presse sur le site de PNAS

 

Cécile Duflot - 17/02/16

Zoom Science - Août 2014 - Mars, une croûte primitive drôlement "évoluée" : premiers tirs du Laser ChemCam à bord du robot Curiosity

Le robot géologue Curisosity évolue depuis deux ans déjà au fond du cratère de Gale d’un diamètre de 155 km, creusé dans des roches de plus de 4 Milliards d’années (ère noachienne) au niveau de l’équateur martien. Sa mission est de déterminer si Mars a pu être habitable au Noachien. Les roches...

» Lire la suite

Contact

Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

Directeur de l'institut

33 +1 44 27 52 36

 

Nalini Loret (Nalini.Loret @ impmc.upmc.fr)

Attachée de direction

33 +1 44 27 52 17

 

Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

Gestion du personnel

33 +1 44 27 74 99

 

Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Gestion financière

33 +1 44 27 56 82

 

Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Chargée de communication

33 +1 44 27 46 86

 

Adresse postale

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

 

Adresse physique

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

 

Adresse de livraison

Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

 

 

Fax : 33 +1 44 27 51 52

L'IMPMC en chiffres

L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

 

  • 40 chercheurs CNRS
  • 46 enseignants-chercheurs
  • 19 ITA CNRS
  • 15 ITA non CNRS
  • 50 doctorants
  • 13 post-doctorants
  • 12 bénévoles

 

 Chiffres : janvier 2016