Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

La pression pour contrôler le dopage électronique

Le contrôle du dopage dans les semi-conducteurs est à la base du fonctionnement des dispositifs électroniques actuels, constitués de structures hybrides MOS (métal, oxyde, semi-conducteur). L’évolution de ces structures est cependant limitée par le choix restreint des matériaux compatibles avec le silicium. Récemment, il y a eu un fort intérêt pour des matériaux alternatifs comme les dichalcogénures bidimensionnels AxMX2 (M = métal de transition; X = S or Se), où le dopage est réalisé par l’insertion d’un donneur de charge A inséré entre les feuillets constitutifs du matériau. Or, les méthodes d’insertion traditionnelles à pression ambiante ne permettent de faire varier le taux de dopage x que dans une gamme limitée et ceci seulement pour quelques composés comme TiSe2 et MoS2. Des membres de l’équipe « Design et Etude de nouveaux MAtériaux à propriétés remarquables » (DEMARE) de l’IMPMC, viennent de franchir une nouvelle étage en utilisant la haute pression pour contrôler x dans une gamme importante, en stabilisant des phases métalliques ou semi-conductrices instables à pression ambiante.


Télécharger l'article

 

Référence

"High-Pressure Control of Vanadium Self-Intercalation and Enhanced Metallic Properties in 1T-V1+xS2 Single Crystals"
H. Moutaabbid, Y. Le Godec, D. Taverna, B. Baptiste, Y. Klein, G. Loupias and A. Gauzzi
Inorganic Chemistry 55, 6481−6486 (2016).

 
Contacts


Hicham Moutaabbid l Equipe Design et Etude de nouveaux MAtériaux à propriétés remarquables l IMPMC l Hicham.Moutaabbid @ impmc.upmc.fr

Andrea Gauzzi l Equipe Design et Etude de nouveaux MAtériaux à propriétés remarquables l IMPMC l andrea.gauzzi @ impmc.upmc.fr

Cécile Duflot - 10/01/17

La pression pour contrôler le dopage électronique

Le contrôle du dopage dans les semi-conducteurs est à la base du fonctionnement des dispositifs électroniques actuels, constitués de structures hybrides MOS (métal, oxyde, semi-conducteur). L’évolution de ces structures est cependant limitée par le choix restreint des matériaux compatibles avec le silicium...

» Lire la suite

Contact

Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

Directeur de l'institut

33 +1 44 27 52 36

 

Nalini Loret (Nalini.Loret @ impmc.upmc.fr)

Attachée de direction

33 +1 44 27 52 17

 

Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

Gestion du personnel

33 +1 44 27 74 99

 

Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Gestion financière

33 +1 44 27 56 82

 

Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Chargée de communication

33 +1 44 27 46 86

 

Fax : 33 +1 44 27 51 52

L'IMPMC en chiffres

L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

 

  • 40 chercheurs CNRS
  • 46 enseignants-chercheurs
  • 19 ITA CNRS
  • 15 ITA non CNRS
  • 50 doctorants
  • 13 post-doctorants
  • 12 bénévoles

 

 Chiffres : janvier 2016