Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

Mucoviscidose : simuler pour mieux soigner

La mucoviscidose est la plus fréquente des maladies rares, touchant principalement les fonctions respiratoires et digestives et affectant en moyenne 1 nouveau né sur 4 500 en France. Cette maladie génétique potentiellement grave est le résultat de mutations affectant la protéine CFTR (Cystic Fibrosis Transmembrane conductance Regulator), formant un canal ionique présent dans la membrane de cellules épitheliales de nombreux organes. Comprendre les dysfonctions de cette protéine sous l’effet de mutations et envisager des thérapies ciblées pour les différents types de mutations nécessite de résoudre des questions fondamentales concernant sa structure et sa dynamique.
Des chercheurs de l’équipe Bioinformatique et Biophysique de l’IMPMC mettent en perspective les travaux fondamentaux qu’ils ont réalisés dans ce domaine par rapport à l’ensemble des données disponibles, y compris celles, très récentes, de cryo-microscopie électronique. Les différentes approches, combinées dans une démarche intégrative, permettent de comprendre l’évolution spécifique du canal ionique CFTR dans le cadre de la très grande famille de protéines transmembranaires que sont les transporteurs ABC et de proposer des éléments de réflexion pour rationaliser la recherche de modulateurs spécifiques de la structure tridimensionnelle de cette protéine.


Télécharger l'article

 

Références

Molecular modelling and molecular dynamics of CFTR

Callebaut, I; Hoffmann, B; Lehn, P; Mornon, JP 

Cellular and Molecular life Science 2017 74, 3-22


 
Contact


Isabelle Callebaut l Equipe Bioinformatique et BioPhysique (BIBIP) l IMPMC l isabelle.callebaut @ impmc.upmc.fr

Cécile Duflot - 23/03/17

Mucoviscidose : simuler pour mieux soigner

La mucoviscidose est la plus fréquente des maladies rares, touchant principalement les fonctions respiratoires et digestives et affectant en moyenne 1 nouveau né sur 4 500 en France. Cette maladie génétique potentiellement grave est le résultat de mutations affectant la protéine CFTR (Cystic Fibrosis...

» Lire la suite

Contact

Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

Directeur de l'institut

33 +1 44 27 52 17

 

Nalini Loret (Nalini.Loret @ impmc.upmc.fr)

Attachée de direction

33 +1 44 27 52 17

 

Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

Gestion du personnel

33 +1 44 27 74 99

 

Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Gestion financière

33 +1 44 27 56 82

 

Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Chargée de communication

33 +1 44 27 46 86

 

Adresse postale

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

 

Adresse physique

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

 

Adresse de livraison

Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

 

 

Fax : 33 +1 44 27 51 52

L'IMPMC en chiffres

L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

 

  • 40 chercheurs CNRS
  • 46 enseignants-chercheurs
  • 19 ITA CNRS
  • 15 ITA non CNRS
  • 50 doctorants
  • 13 post-doctorants
  • 12 bénévoles

 

 Chiffres : janvier 2016