Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/IRD/MNHN

Revue de presse

Cette rubrique recense les retombées de l'actualité de l'IMPMC dans les médias mais aussi dans les revues scientifiques et les supports d'information de ses tutelles.

Cécile Duflot - 03/03/16

Actualités

    • La diffusion ultrarapide du méthane à l’interface des clathrates de glace - Actu CNRS INP - 11 juin 2018

      Une équipe de chercheurs vient de montrer que pendant la coexistence de deux structures de clathrate de glace, les molécules de méthane diffusent remarquablement vite. Ce résultat représente une avancée majeure dans l’étude des propriétés physiques des hydrates de méthane et pourrait trouver une application dans le contexte de l’extraction de méthane des couches d’hydrates naturellement présentes...

    • L'origine des diamants terrestres - Actu CNRS - INSU - 7 juin 2018

      Depuis des décennies, la communauté scientifique s’interroge sur le mystère de la croissance des diamants issus des profondeurs terrestres. Bien qu’il soit aujourd’hui admis que les diamants sont issus de fluides profonds, de nombreuses questions restent encore posées et sont aujourd’hui très débattues : quelle est la nature de ces fluides, leur composition, leur origine ? Pourquoi les diamants ont-ils...

    • JT 19/20 France 3 Paris IDF - Edition spéciale en direct du MNHN - 5 juin 2018

      Mathieu Roskosz, Sylvain Pont, Agnieszka Haponska et Emmanuel Jacquet de l'équipe Cosmochimie de l'IMPMC (site Buffon, MNHN), sont intervenus au 19/20 sur France 3 Paris IDF le 5 juin 2018, à l'occasion d'une édition spéciale en direct du MNHN.

    • Origine de l’eau des astéroïdes carbonés - Actu CNRS - INSU - 24 avril 2018

      Quelle est l’origine de l’eau des océans terrestres et des molécules carbonées, ingrédients indispensables au développement de la vie sur Terre ? L’hypothèse souvent évoquée est celle d’un apport tardif, après les premières étapes de formation de la Terre, par des petits corps hydratés tels que des comètes ou des astéroïdes. Il n’existe pourtant pas de consensus sur la nature de ces corps hydratés...

    • Premier diagramme de phase d’un supraconducteur à haute température critique par dopage électrostatique - Actu CNRS - INP - 17 avril 2018

      En établissant le diagramme de phase du Bi2Sr2Ca1Cu2O8+x par la méthode du dopage électrostatique, des physiciens ont mis en évidence le comportement complexe de ce type de supraconducteurs, révélant une physique riche et nouvelle.
      Le diagramme de phase d’un supraconducteur à haute température critique décrit sa résistance électrique en fonction de la température et de son degré de dopage. Ce diagramme...

    • Hélène Bureau dans "La tête au carré "- France Inter - 12 avril 2018

      Hélène Bureau a participé à l'émission La Tête au carré sur France Inter le 12 avril 2018 consacrée à "La vie dans les abysses".
      (Ré)écouter l'émission
       

    • Interview de F. Decremps - Démarche scientifique et esprit critique - Sorbonne Université - 30 mars 2018

      L'enseignement de Frédéric Decremps portant sur la démarche scientifique fait l'objet d'une interview accessible sur le site de Sorbonne Université : http://sorbonne-universite.fr/newsroom/actualites/demarche-scientifique-et-esprit-critique
      Dans le cadre des rencontres de la Chaire de Gestion des Services de Santé organisées le 30 mars 2018 par le CNAM, Frédéric Decremps présente à 13 h 45 la formation...

    • Pas d'océan-caché dans le noyau terrestre ! - Actu CNRS - INSU - 14 mars 2018

      Déterminer la composition chimique du noyau terrestre est un grand défi que les scientifiques essaient de relever depuis plusieurs décennies. En particulier, la teneur du noyau en hydrogène (élément considéré comme sidérophile(1)) reste très incertaine. Des chercheurs issus de trois laboratoires français(2) ont étudié le comportement de l'hydrogène, et notamment mesuré son partage entre l'alliage...

Traductions :

    L’hydrothermalisme est le moteur de la diversité des molécules organiques des chondrites carbonées

    Les chondrites carbonées sont les météorites les plus primitives et constituent des archives du système solaire. Elles renferment une très grande diversité de molécules organiques, dont des acides aminés ou des bases azotées, qui ont pu participer à l’émergence des premières formes de vie sur la Terre...

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ upmc.fr)

    Directeur de l'institut

    33 +1 44 27 52 17

     

    Nalini Loret (Nalini.Loret @ upmc.fr)

    Attachée de direction

    33 +1 44 27 52 17

     

    Evancia Mahambou (evancia.mahambou @ upmc.fr)

    Gestion du personnel

    33 +1 44 27 74 99

     

    Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Gestion financière

    33 +1 44 27 56 82

     

    Cécile Duflot (cecile.duflot @ upmc.fr)

    Chargée de communication

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertise de météorites

     

    Expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour les 3e et les Seconde : feriel.skouri-panet@upmc.fr (feriel.skouri-panet @ upmc.fr)

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016