Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

"Le cristal et ses doubles" - J-C Boulliard

Le monde souterrain recèle de bien surprenants objets. Enfouis dans des cryptes, des fours, des filons, des fentes alpines ou des géodes se nichent des cristaux aux formes géométriques presque trop parfaites. Pour le néophyte qui les découvre, elles ne peuvent pas être naturelles. Pour le scientifique, elles sont un sujet d’étude bien complexe, depuis longtemps.

Plus étranges encore, certains cristaux n’apparaissent pas seuls mais en groupes aux formes suggestives : en cœur, en aile de papillons, en bonnet d’évêque, en queue d’hirondelle, en croix, en sautoirs, en V, en genou, en étoile ou bien en pignon d’engrenage. Ces groupes ne doivent rien au hasard. En France on les nomme macles. A l’étranger on les nomme plutôt « jumeaux » (twins en anglais, Zwillinge en allemand, …).

Depuis plus de deux siècles les macles ont été au cœur de la science des cristaux. Elles constituent aussi pour le collectionneur un sujet raffiné et fascinant.

Ce livre révèle l’historique des travaux scientifiques sur les macles et présente, de manière accessible, les enjeux et les théories actuelles sur le sujet. Il n’oublie pas l’amateur en dévoilant plusieurs des plus belles macles jalousement conservées au sein de la collection des minéraux de l’université Pierre et Marie Curie (UPMC).

Voir la présentation sur le site de l'éditeur CNRS Editions

22/02/16

Zoom Science - Septembre 2015 - Les effets du sel sur la symétrisation de la glace planétaire
Illustration de la transition entre la glace salée (en bleu le chlore, en orange le lithium, en rouge l’oxygène et en blanc l’hydrogène) en phase moléculaire VII (en haut) et en phase symétrique X (en bas) sous l’effet de pressions supérieures à un million d’atmosphères, typiques de croûtes de glaces à l’intérieur de planètes comme Neptune (à droite).

Des physiciens de l’Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie (IMPMC - CNRS/UPMC/IRD/MNHN), et du Earth and Planetary Science Laboratory de l’EPFL à Lausanne, ont montré que la présence de sels dans la glace empêche la transition sous pression de la phase moléculaire VII...

» Lire la suite

Contact

Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

Directeur de l'institut

33 +1 44 27 52 36

 

Nalini Loret (Nalini.Loret @ impmc.upmc.fr)

Attachée de direction

33 +1 44 27 52 17

 

Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

Gestion du personnel

33 +1 44 27 74 99

 

Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Gestion financière

33 +1 44 27 56 82

 

Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Chargée de communication

33 +1 44 27 46 86

 

Fax : 33 +1 44 27 51 52

L'IMPMC en chiffres

L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

 

  • 40 chercheurs CNRS
  • 46 enseignants-chercheurs
  • 19 ITA CNRS
  • 15 ITA non CNRS
  • 50 doctorants
  • 13 post-doctorants
  • 12 bénévoles

 

 Chiffres : janvier 2016