Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

L'IMPMC

L'Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie (IMPMC) est un institut pluridisciplinaire de physique, de sciences de la Terre et de biophysique-bioinformatique, installé au cœur de Paris au sein de l’université Pierre et Marie Curie. Laboratoire de recherche historique en minéralogie, physique et sciences des matériaux, sa stratégie de recherche est articulée sur des projets ambitieux en physique de la matière condensée, en sciences de la terre au sens large et en biologie, les trois composantes fondamentales de l’unité. La recherche y est organisée en dix équipes thématiques qui s'appuient sur la « cellule projet », en charge des développements techniques et instrumentaux, et sur plusieurs « plateformes expérimentales ». Une place importante est également faite à l’utilisation et au développement d’instrumentation sur grands instruments (sources synchrotron ou XFEL, sources de neutrons ou installations laser pour des expériences de compression dynamique). L’Institut héberge enfin la collection de Minéraux de l’UPMC à Jussieu et est lié aux collections de géologie (Minéraux, Roches, Météorites) du Muséum National d’Histoire Naturelle.

 
© IMPMC

 

L'institut est une unité mixte de recherche du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), de l'université Pierre et Marie Curie (UPMC), de l'Institut de recherche pour le développement (IRD) et du Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN).

 

Direction : Guillaume Fiquet, Directeur de recherche CNRS

Localisation : Université Pierre et Marie Curie - 4 place Jussieu, 75005 Paris - Tour 23 - 4e étage - Barre 22-23

Entrée tour 23 (plan du campus Jussieu)

Cécile duflot - 28/06/16

Voir le flux RSS de ces contenus

Actualités

    • Des protéines peu dégradées identifiées dans des microfossiles de 2 milliards d’années - Alerte presse CNRS - 17 juin 2016

      Des chercheurs de l’Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie (CNRS/MNHN/UPMC/IRD) et du Laboratoire magma et volcans (CNRS/Université Jean Monet/Université Blaise Pascal/IRD) ont pour la première fois identifié la présence de fragments de protéines relativement peu dégradés dans des microorganismes fossilisés il y a presque 2 milliards d’années. Il s’agit des plus anciens...

    • Les minéraux. Science et collections - Jean-Claude Boulliard

      CNRS Editions
      Qu’est-ce qu’un minéral ? D’où viennent les noms des minéraux ?
      Sont-ils dangereux ? Comment se forment-ils au sein de la Terre ? Quelles sont les causes de leurs couleurs ? Pourquoi les minéraux ont-ils des formes géométriques aussi parfaites ? Combien vaut un beau cristal de calcite d’Elmwood ? Comment les collections de minéraux ont-elles évolué ? En répondant à ces questions – parmi...

    • Violaine Sautter et Hélène Bureau - La Tête au carré - France Inter - 13 juin 2016

      Violaine Sautter et Hélène Bureau (Equipe Minéralogie des intérieurs planétaires" de  l'IMPMC sont les invitées de Mathieu Vidard dans la Tête au carré lundi 13 juin de 14 à 15 h en direct sur France Inter.
      Cette émission sera consacrée au diamant au cœur de la Terre.
      Violaine Sautter vient de publier un article dans le dernier numéro de la revue Reliefs. Elle a écrit dans la rubrique Altitude/Longitude...

    • École de Cristallographie et Grands Équipements (CGE2016)

      La cinquième École de Cristallographie et Grands Équipements (CGE2016) se déroulera sur le site du synchrotron SOLEIL à Saint Aubin du 17 au 21 octobre 2016. Cette école est destinée aux thésards, post-doctorants, ingénieurs, enseignants-chercheurs et chercheurs, utilisateurs actuels ou potentiels des grands équipements (synchrotrons ou sources de neutrons) qui éprouvent le besoin de se (re)sourcer dans le domaine de la cristallographie.

    • Concours externe CNRS - Ingénieur de recherche en conception et développement d’expérimentations en hautes pressions statiques

      Mission
      L’ingénieur(e) en conception et développement en instrumentation est responsable de l’analyse, de la conception et du suivi de la réalisation d’instruments, du test et de la mesure dans des projets expérimentaux dans le domaine de la physique des matériaux en conditions extrêmes de pression et de température. Il/elle évolue dans le cadre de collaborations internationales. La mission principale...

    • Caméra FRIPON © Observatoire de Paris / FRIPON

      Lancement officiel de FRIPON, un réseau de surveillance du ciel français pour pister les météorites - Communiqué de presse - 31 mai 2016

      Mardi 31 mai 2016 marque le lancement officiel de FRIPON, un réseau connecté, unique au monde, de recherche de météorites. À terme constitué de 100 caméras implantées sur tout le territoire français, FRIPON inaugure une surveillance du ciel, de jour et de nuit, à 360°. Né de l’expertise scientifique conjuguée de l’Observatoire de Paris, du Muséum national d’Histoire naturelle, de l’Université Paris-Sud...

    • "Pierres précieuses - Guide pratique d'identification" - Jean-Claude Boulliard

      Edition bilingue français / Anglais
      Editeur : Publibook
      Avant d'être une science, la gemmologie est un défi que relèvent bon nombre de professionnels confrontés à ce que le profane appelle pierres précieuses et que la loi préconise désormais d'appeler pierres gemmes. Ce défi est simple, lapidaire pourrait-on dire: il est de reconnaître ces pierres, leurs variétés, leurs traitements, leurs synthèses...

    • 10e Forum de technologie des Hautes Pressions

      Du Pascal au TeraPascal : quelles technologies pour quelle science ?

      Organisé par le réseau de technologie des Hautes Pressions, sous la tutelle de la plateforme réseaux de la Mission pour l'interdisciplinarité du CNRS avec le concours du pôle formation du service mutualisé d'Île-de-France

    • PICSAMS 2016: Paris International School on Advanced Computational Materials Science

      The aim of this school is to form new generations of young researchers to atomic, molecular and condensed phase computational methods, from theory to the most advanced approaches, going from the very microscopic to the macroscopic: Density Functional Theory, classical Monte-Carlo and molecular dynamics, ab initio molecular dynamics, metadynamics, linear response, lattice-Boltzmann methods, Quantum Monte-Carlo, Path-Integral molecular dynamics.

    • WaterX: Exotic properties of water under extreme conditions

      This program will bring together leading experimental, theoretical, and computational scientists from among the unusually broad community of researchers interested in water physics and chemistry under extreme conditions, where extreme reads from deep supercooled regimes to very high or negative pressures, ultrashort time scales, extreme confinement, etc…The meeting will include presentations and sessions...

read this article in English

Préservation moléculaire de microfossiles vieux de presque 2 milliards d’années

Les fossiles constituent une source inestimable d’informations sur l’évolution de la vie au cours des temps géologiques. Néanmoins, les premières formes de vie sur Terre demeurent méconnues ; en cause : la dégradation inévitable que subissent les microorganismes au cours des processus de fossilisation...

» Lire la suite

Contact

Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

Directeur de l'institut

33 +1 44 27 52 36

 

Chantal Levivier (chantal.levivier @ impmc.upmc.fr)

Attachée de direction

33 +1 44 27 52 17

 

Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

Gestion du personnel

33 +1 44 27 74 99

 

Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Gestion financière

33 +1 44 27 56 82

 

Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Chargée de communication

33 +1 44 27 46 86

 

Fax : 33 +1 44 27 51 52

L'IMPMC en chiffres

L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

 

  • 40 chercheurs CNRS
  • 46 enseignants-chercheurs
  • 19 ITA CNRS
  • 15 ITA non CNRS
  • 50 doctorants
  • 13 post-doctorants
  • 12 bénévoles

 

 Chiffres : janvier 2016