Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

Soutenance de thèse de Nicolas Dupuy

Nicolas Dupuy, doctorant dans l'équipe "Théorie quantique des matériaux" de l'IMPMC soutiendra sa thèse intitulée "Corrélations électroniques des acènes vers la limite de longue taille : étude par Monte Carlo quantique" le vendredi 29 avril 2016 à 14 h.

 

IMPMC, Université P. et M. Curie, 4, Place Jussieu, 75005 Paris

Salle de conférence, 4e étage, Barre 22-23, Salle 1

 

 

Résumé
Les acènes forment une famille de molécules constituées de cycles benzéniques alignés. Leurs propriétés électroniques, variable selon leur taille, peuvent être exploitées dans les matériaux organiques luminescents, par émission autours de la couleur bleue, ou dans l'espoir d'obtenir des cellules photovoltaïques à haut rendement. La compréhension de leur état électronique fondamental est primordial pour parvenir à ces applications. Cependant les hautes corrélations électroniques des acènes compliquent l'estimation de cet état par méthodes de calcul *ab initio* , et la prédiction de sa nature diffère selon les méthodes numériques employées. Parmi les questions faisant débat, cette thèse étudie en particulier la possibilité d'apparition d'états électroniques de bords dans les acènes à longue taille, problématique en lien fort avec les corrélations entre niveaux HOMO et LUMO des acènes. Nous employons des méthodes Monte Carlo Quantiques à des fonctions d'onde de forme Jastrow antisymmetrized geminal power.

Abstract

The elements of the acene family are made of fused benzene rings in a single straight line. Their electronic properties, tuned with their size, can be exploited for electroluminescent material, emitting around the blue color, or with the aim of some high efficiency solar cells. The understanding of their electronic ground state is of paramount importance for those applications. However the high electronic correlations in those material highly complicates *ab initio* calculations, and different methods disaggree. Among the hypothesis under discussion about the acene family, this thesis focus on the possibility of edge states arrising with the increase of the chain length, problematic which is highly connected to the HOMO LUMO correlations. We used in this study Quantum Monte Carlo methods with the Jastrow antisymmetrized geminal power ansatz.

Jury

Mme Marie-Bernadette Lepetit - Institut Néel - rapporteur
Mr Stefano Evangelisti - Université Paul Sabatier - rapporteur
Mr Rodolphe Vuilleumier - ENS - examinateur
Mr Franceso Sottile - ETSF - examinateur
Mr Franceso Mauri - Università di Roma La Sapienza - directeur de thèse
Mr Michele Casula - IMPMC - co-directeur de thèse

Cécile Duflot - 28/04/16

Traductions :

    L’interaction répulsive entre paires de Cooper au cœur de la supraconductivité à haute température critique

    Trente ans après sa découverte en 1986 par Bednorz et Müller, la supraconductivité à haute température critique (HTc) demeure encore une énigme. Deux questions se posent afin de comprendre ce phénomène : quelle est l’origine physique des paires de Cooper et quel est le mécanisme de condensation ? C’est...

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

    Directeur de l'institut

    33 +1 44 27 52 17

     

    Nalini Loret (Nalini.Loret @ impmc.upmc.fr)

    Attachée de direction

    33 +1 44 27 52 17

     

    Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

    Gestion du personnel

    33 +1 44 27 74 99

     

    Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Gestion financière

    33 +1 44 27 56 82

     

    Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Chargée de communication

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertise de météorites

     

    Expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour les 3e et les Seconde : feriel.skouri@impmc.upmc.fr (feriel.skouri @ impmc.upmc.fr)

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016