Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Séminaire - Le contexte astrophysique de formation des premiers solides du système solaire - Emmanuel Jacquet (Site Buffon)

Jeudi 26 mars 2020 à 14 h 30

Salle des Elèves, 2ème étage, 61 rue Buffon, 75005 Paris (entrer par le 43 rue Buffon, plan Vigipirates oblige)

 

Emmanuel Jacquet (IMPMC - MNHN)

 

Résumé

Les météorites primitives renferment les plus anciens solides connus du système solaire. Parmi eux, la palme d’antiquité revient aux inclusions réfractaires dont les 4567 millions d’années d’âge sont érigés en « Temps zéro » de notre système planétaire. Les calculs thermodynamiques prédisent leur condensation à partir d’un gaz de composition solaire à des températures de l’ordre de 1500 à 2000 K. Mais le contexte astrophysique — spatial et temporel — de ces températures infernales reste incertain. D’aucuns les ont placées au bord interne du disque protoplanétaire qui environnait le Soleil, qui permettrait d’en expliquer les traces d’irradiation par des particules énergétiques émises par ce dernier. Je montrerai dans un premier temps que celles-ci peuvent s’accommoder d’une formation plus loin du Soleil, peut-être jusqu’à une unité astronomique. Dans un deuxième temps, je montrerai que l’époque de l’effondrement du nuage parent qui a construit le disque permet d’expliquer les anomalies nucléosynthétiques des inclusions réfractaires, et font de ces dernières les enregistreurs des hétérogénéités du nuage moléculaire primordial. Dans un troisième temps enfin, j’exploiterai les fractionnements isotopiques du silicium dans l’olivine de certaines inclusions réfractaires pour montrer que leur condensation individuelle devait être le résultat de chauffages localisés, ce qui en élargira encore la région potentielle d’origine.

Cécile Duflot - 02/03/20

Traductions :

    Les séminaires ailleurs

    Nous avons sélectionné quelques sites sur lesquels sont recensés des séminaires pouvant vous intéresser :
    Semparis : les serveur des séminaires parisiens
    LPTMC
    SOLEIL
    ESPCI
    Laboratoire Léon Brillouin
    INSP
    IPGP
    CEA
    Colloquium Pierre et Marie Curie

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet

    Directeur de l'institut

    guillaume.fiquet(at)upmc.fr

     

    Bruno Moal

    Administrateur

    33 +1 44 27 52 17

    bruno.moal(at)upmc.fr

     

    Jérôme Normand

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    jerome.normand(at)upmc.fr

     

    Antonella Intili

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    antonella.intili(at)upmc.fr

     

     

    Danielle Raddas

    Responsable financière

    danielle.raddas(at)upmc.fr

     

    Cécile Duflot

    Communication

    cecile.duflot(at)upmc.fr

    33 +1 44 27 46 86

     

    Contact unique pour l'expertise de météorites

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

    feriel.skouri-panet(at)upmc.fr

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016