Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/IRD/MNHN

Séminiare - Que savons-nous des cônes de percussion ? - David Baratoux

IMPMC - Salle des Elèves, 2e étage, 61 rue Buffon, 75005 Paris (entrer par le 43 rue Buffon, plan Vigipirates oblige)

Jeudi 14 juin 2018 à 14 h 30

David Baratoux - Géosciences Environnement Toulouse - Université de Toulouse

Résumé

Les « shatter cones » (cônes de percussion en français) sont exclusivement associés au métamorphisme de choc et représentent le seul critère de reconnaissance à l’échelle macroscopique d’une structure d’impact météoritique. Ces objets sont généralement décrits comme des surfaces courbes, parcourues par des striations divergentes. Ils ne sont pas coniques : une analyse détaillée de leur géométrie montrent que les surfaces sont plutôt compatibles avec des hyperboloïdes ou des paraboloïdes (Baratoux et al. 2015). De nouvelles structures d’impact sont régulièrement proposées et les cônes de percussion constituent parfois la seule preuve disponible. Cependant, leur identification fait souvent débat et nous rappellerons les observations à réaliser pour éviter la confusion avec d’autres phénomènes géologiques.  Nous examinerons ensuite la diversité de ces objets à partir d’une base de données mondiale récemment construite (Baratoux et al. 2016). Nous aborderons ensuite les hypothèses de formation des cônes de percussion, qui sont encore débattues. Plusieurs d’entre elles peuvent cependant être rejetées à la lumière des observations les plus récentes, tandis que le mécanisme de fracture ramifiée et les modèles d'interférence proposés, respectivement, par Sagy et al. (2002) et Baratoux et Melosh (2003) demeurent plausibles. De nouvelles observations et expériences en laboratoire ou numériques sont nécessaires pour mieux évaluer ces hypothèses.

 

Cécile Duflot - 11/06/18

Traductions :

    Egalement dans la rubrique

    Les séminaires ailleurs

    Nous avons sélectionné quelques sites sur lesquels sont recensés des séminaires pouvant vous intéresser :
    Semparis : les serveur des séminaires parisiens
    LPTMC
    SOLEIL
    ESPCI
    Laboratoire Léon Brillouin
    INSP
    IPGP
    CEA
    Colloquium Pierre et Marie Curie

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ upmc.fr)

    Directeur de l'institut

    33 +1 44 27 52 17

     

    Nalini Loret (Nalini.Loret @ upmc.fr)

    Attachée de direction

    33 +1 44 27 52 17

     

    Evancia Mahambou (evancia.mahambou @ upmc.fr)

    Gestion du personnel

    33 +1 44 27 74 99

     

    Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Gestion financière

    33 +1 44 27 56 82

     

    Cécile Duflot (cecile.duflot @ upmc.fr)

    Chargée de communication

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertise de météorites

     

    Expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour les 3e et les Seconde : feriel.skouri-panet@upmc.fr (feriel.skouri-panet @ upmc.fr)

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016