Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/IRD/MNHN

Séminaire - Effets des conditions de température et pH prédites pour l'orée 2100 sur la physique du bénitier TRIDACNA MAXIMA et sur la photophysiologie de ses symbiotes - Chloé Brahmi (Site Buffon)

IMPMC, Salle des élèves, 2e étage, 61 rue Buffon, Paris 5e

Vendredi 18 mai 2018 à 14 h 30

Chloé BRAHMI - Université de la Polynésie Française

 

Résumé

Le bénitier Tridacna maxima constitue une des espèces de mollusques bivalves les plus emblématiques de Polynésie française. Cet organisme mixotrophe, vivant en symbiose avec des zooxanthelles, joue un rôle clef dans le fonctionnement et le maintien des écosystèmes coralliens. De par les activités de pêche et d’aquaculture du bénitier, cet organisme constitue également une importante ressource économique et vivrière pour les populations locales. Cependant, des phénomènes massifs de blanchissement et de mortalité ont été observés dans des lagons aquacoles mettant en péril les cheptels exploités et les individus sauvages. Ces phénomènes, liés à des augmentations locales et rapides de la température du lagon, démontrent l’influence majeure du paramètre température sur la physiologie de cette espèce. De plus, tout comme de nombreux organismes récifaux, les bénitiers sont menacés par les phénomènes de réchauffement climatique et d’acidification des océans. Cependant, malgré leur importance écologique et socio-économique, les processus physiologiques du bénitier ainsi que leur réponse face aux changements de conditions environnementales sont encore très peu connus.

C’est dans un contexte de vulnérabilité importante de la Polynésie française aux effets du changement global que nous avons menés des travaux pour investiguer la réponse physiologique de l’holobionte aux conditions de pH et température prédites pour 2100 selon le scenario RCP 4.5 (i.e., +1.5°C et -0.4 unité pH). Basés sur une expérience de 65 jours en conditions contrôlées, nous avons pu évaluer les effets de la température et du pH, ainsi que leur effet combiné, sur la respiration, la croissance coquillière et l’activité photosynthétique des zooxanthelles. Les résultats obtenus vous seront ici présentés ainsi que les projets en cours et futurs visant à mieux appréhender la physiologie de l’organisme et sa réponse aux modifications des conditions environnementales.

17/05/18

Traductions :

    Egalement dans la rubrique

    Les séminaires ailleurs

    Nous avons sélectionné quelques sites sur lesquels sont recensés des séminaires pouvant vous intéresser :
    Semparis : les serveur des séminaires parisiens
    LPTMC
    SOLEIL
    ESPCI
    Laboratoire Léon Brillouin
    INSP
    IPGP
    CEA
    Colloquium Pierre et Marie Curie

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ upmc.fr)

    Directeur de l'institut

    33 +1 44 27 52 17

     

    Nalini Loret (Nalini.Loret @ upmc.fr)

    Attachée de direction

    33 +1 44 27 52 17

     

    Evancia Mahambou (evancia.mahambou @ upmc.fr)

    Gestion du personnel

    33 +1 44 27 74 99

     

    Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Gestion financière

    33 +1 44 27 56 82

     

    Cécile Duflot (cecile.duflot @ upmc.fr)

    Chargée de communication

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertise de météorites

     

    Expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour les 3e et les Seconde : feriel.skouri-panet@upmc.fr (feriel.skouri-panet @ upmc.fr)

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016