Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

Sylvain Bernard, lauréat du prix Michel Gouilloud Schlumberger 2016 de l’Académie des sciences

Minéralogiste géochimiste spécialiste des biosignatures fossiles, les questions scientifiques de Sylvain Bernard sont situées à la frontière entre la minéralogie, la géochimie organique, la nanopaléontologie et la cosmochimie. Reposant sur une approche multi-techniques et multi-échelles, les travaux de Sylvain Bernard visent à mieux contraindre le cycle géologique du carbone organique, véritable traceur des processus de fossilisation.
En combinant les outils classiques de la géochimie organique et les outils récents la minéralogie (microscopies électroniques, microspectroscopie Raman et microscopie d’absorption X par rayonnement synchrotron), les différentes études qu’il a menées depuis son doctorat ont permis de montrer que des biosignatures moléculaires peuvent être préservées, du moins en partie, dans des roches très anciennes ayant subi une histoire géologique compliquée. En parallèle, Sylvain Bernard développe des protocoles originaux pour simuler expérimentalement les processus de dégradation des molécules organiques. Sylvain Bernard a monté en 2012 un laboratoire expérimental dédié au sein de l’IMPMC.
Son savoir-faire analytique et ses questions concernant les processus de dégradation des molécules organiques l’ont tout naturellement fait s’intéresser aux processus de génération d’hydrocarbures au sein de réservoirs non conventionnels. Il a notamment mis en évidence des hétérogénéités chimiques et minéralogiques à très fine échelle au sein de séries de maturation de schistes à gaz, permettant ainsi de mieux comprendre les processus à l’origine de la formation des ressources fossiles.
Les compétences de Sylvain Bernard en font un spécialiste des biosignatures organiques et des processus de dégradation du carbone organique. Sylvain Bernard a donc rejoint en 2014 l’équipe SuperCam qui pilotera le spectromètre Raman résolu en temps dont sera équipé le prochain rover de la NASA. Ce rover sera envoyé sur Mars en 2020 et aura pour principal objectif la recherche de carbone organique à la surface de la planète rouge.

Sylvain Bernard a soutenu sa thèse en géochimie fondamentale et appliquée en 2008 au Laboratoire de Géologie de l’école Normale Supérieure en tant qu’Assistant Moniteur Normalien. Intitulée « Préservation de fossiles organiques au cours de la diagenèse et du métamorphisme », sa thèse était encadrée par Bruno Goffé, Olivier Beyssac et Karim Benzerara. Ses travaux de thèse lui ont valu les prix de thèse de la SFMC en 2009 et de la FFG en 2010. Il a effectué un post-doctorat au sein du GFZ-Potsdam de 2009 à 2010 dans le cadre des projets d’envergure GeoEn et GASH. En 2010, il est recruté au CNRS comme chargé de recherche et affecté au LMCM dirigé par François Robert. Depuis la fusion entre le LMCM et l’IMPMC, il est dans l’équipe Géobio.

En 2016, il a reçu le prix Jeunes Chercheur de la SFE pour ses travaux concernant la préservation chimiques des microfossiles et le prix Michel Gouilloud Schlumberger de l’Académie des sciences pour ses travaux sur les schistes gazéifères.

Télécharger son portrait en PDF

Cécile Duflot - 01/12/16

Traductions :

    L’interaction répulsive entre paires de Cooper au cœur de la supraconductivité à haute température critique

    Trente ans après sa découverte en 1986 par Bednorz et Müller, la supraconductivité à haute température critique (HTc) demeure encore une énigme. Deux questions se posent afin de comprendre ce phénomène : quelle est l’origine physique des paires de Cooper et quel est le mécanisme de condensation ? C’est...

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

    Directeur de l'institut

    33 +1 44 27 52 17

     

    Nalini Loret (Nalini.Loret @ impmc.upmc.fr)

    Attachée de direction

    33 +1 44 27 52 17

     

    Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

    Gestion du personnel

    33 +1 44 27 74 99

     

    Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Gestion financière

    33 +1 44 27 56 82

     

    Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Chargée de communication

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertise de météorites

     

    Expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour les 3e et les Seconde : feriel.skouri@impmc.upmc.fr (feriel.skouri @ impmc.upmc.fr)

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016