Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

Equipements

Le développement de méthodes adaptées aux spécificités des systèmes environnementaux et biologiques impliquant des mesures spectroscopiques et diffractométriques spatialement résolues, ou sous atmosphère contrôlée a été soutenu par une ACI jeunes chercheurs, une subvention SESAME IDF, les programmes mi-lourds du CNRS, le programme EC2CO CNRS INSU, et plusieurs programmes de ANR.

  • Diffractomètres de rayons X sur poudre :  2 X'pert Pro MPD - theta-theta Bragg-Brentano ; Debye-Scherrer en capillaires; Analyse en atmosphère controllée, anaérobie.
  • Boîtes à gants pour la conservation et la préparation d'échantillons en anaérobie.
  • Accès aux spectromètres Mössabuer du 57Fe de l'ESPCI pour la détermination de l'état d'oxydation du fer dans les solides.
  • Spectromètres Infra-rouge basse temperature, microscope,  reflectance diffuse, reflectance totale atténuée (ATR) pour l’analyse des suspensions aqueuses.

L'équipe utilise également les équipements "ouverts" suivants  :

  • Microscopes électroniques à transmission JEOL : FEG - HRTM - EDX - EELS pour l'analyse structurale à l'échelle atomique et chimique à l'échelle du nanomètre. 
  • Cryomicroscopie - tomographie pour l'observation 3D de structures biologiques.
  • Ultramicrotome pour les préparations MET
  • MEB-FEG / FIB

Enfin, l'équipe accède également aux équipements suivants :

  • microsondes de L"UPMC (CAMPARIS) pour la cartographie chimique à l'échelle du micron.
  • aux plates-formes analytiques de la FIRE dans les collaboration avec les laboratoires d’analyses des solutions (M. Castrec, M. Sebilo) et d’analyse des matières organiques (S. Derenne) de BIOEMCO (UMPC) et de géochime des eaux du LGE (IPGP-UDD.
  • synchrotrons à l'ESRF(Grenoble), ELETTRA (Trieste), SSRL (Stanford), ALS (Berkeley). Nouvelles possibilités sur SOLEIL (Saclay).

 

Cécile Duflot - 02/03/16

Egalement dans la rubrique

Mucoviscidose : simuler pour mieux soigner

La mucoviscidose est la plus fréquente des maladies rares, touchant principalement les fonctions respiratoires et digestives et affectant en moyenne 1 nouveau né sur 4 500 en France. Cette maladie génétique potentiellement grave est le résultat de mutations affectant la protéine CFTR (Cystic Fibrosis...

» Lire la suite

Contact

Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

Directeur de l'institut

33 +1 44 27 52 17

 

Nalini Loret (Nalini.Loret @ impmc.upmc.fr)

Attachée de direction

33 +1 44 27 52 17

 

Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

Gestion du personnel

33 +1 44 27 74 99

 

Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Gestion financière

33 +1 44 27 56 82

 

Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Chargée de communication

33 +1 44 27 46 86

 

Adresse postale

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

 

Adresse physique

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

 

Adresse de livraison

Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

 

 

Fax : 33 +1 44 27 51 52

L'IMPMC en chiffres

L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

 

  • 40 chercheurs CNRS
  • 46 enseignants-chercheurs
  • 19 ITA CNRS
  • 15 ITA non CNRS
  • 50 doctorants
  • 13 post-doctorants
  • 12 bénévoles

 

 Chiffres : janvier 2016