Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

Equipements

  •  XMCD

- Cryoaimant TBT : mesures XMCD à très basse température (de 200 mK à 300 K), en ultra-vide dans un champ magnétique longitudinal de 7 teslas. Installé sur le synchrotron suisse SLS jusqu’en 2011.

- Cryoaimant CROMAGNON : mesures XMCD à basse température (de 1,5 K à 400K), en ultra-vide dans des champs magnétiques de 7 teslas x 2 teslas, sur la ligne DEIMOS du synchrotron SOLEIL.
- Aimant SKIPPY : mesures XMCD (4K à 600 K) avec champ magnétique alternatif (+/-1 tesla) en ultra-vide, sur la ligne DEIMOS du synchrotron SOLEIL
- Boîte à gants pour préparation d’échantillons XMCD sur la ligne DEIMOS du synchrotron SOLEIL.

  • Microscopies

- Microscopes électroniques à transmission JEOL : FEG - HRTM - EDX - EELS pour l'analyse structurale à l'échelle atomique et chimique à l'échelle du nanomètre.
- Ultramicrotome pour les préparations MET
- MEB-FEG / FIB

(Pour en savoir plus, notre rubrique "Equipements de l'IMPMC")

  • Mesures magnétiques

- Magnétomètre à SQUID « Quantum Design » (IPGP) (4,2 K < T < 300 K), mesures en champ nul. Mesures d’aimantation et de susceptibilités magnétiques.
- Magnétomètre à SQUID « Quantum Design » (IMPMC-INSP-LCIM2) (4,2 K < T < 300 K). Mesures d’aimantation et de susceptibilités magnétiques.
- AGM/VSM (Vibrating Sample Magnetometer or Alternating Gradient Field Magnetometer) mesures rapides d’aimantation (hystérèse, courbes thermomagnétiques, ...) à température ambiante et jusqu'à 800°C .

 

  • L'équipe accède régulièrement sur comité de programme aux équipements suivants :

- Synchrotrons : SLS (Zurich), BESSY II (Berlin), ESRF (Grenoble), SOLEIL (Saint-Aubin), ELETTRA (Trieste).
- Magnétisme : Institute for Rock Magnetism (Minnesota) : magnétomètres à SQUID, Mossbauer sous champ magnétiques.
- Bateau de forage pour Integrated Ocean Drilling Program (JOIDES Resolution drillship)

 

Cécile Duflot - 25/03/16

Egalement dans la rubrique

    La pression pour contrôler le dopage électronique

    Le contrôle du dopage dans les semi-conducteurs est à la base du fonctionnement des dispositifs électroniques actuels, constitués de structures hybrides MOS (métal, oxyde, semi-conducteur). L’évolution de ces structures est cependant limitée par le choix restreint des matériaux compatibles avec le silicium...

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

    Directeur de l'institut

    33 +1 44 27 52 36

     

    Nalini Loret (Nalini.Loret @ impmc.upmc.fr)

    Attachée de direction

    33 +1 44 27 52 17

     

    Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

    Gestion du personnel

    33 +1 44 27 74 99

     

    Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Gestion financière

    33 +1 44 27 56 82

     

    Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Chargée de communication

    33 +1 44 27 46 86

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016