Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/IRD/MNHN

Equipements

  •  XMCD

- Cryoaimant TBT : mesures XMCD à très basse température (de 200 mK à 300 K), en ultra-vide dans un champ magnétique longitudinal de 7 teslas. Installé sur le synchrotron suisse SLS jusqu’en 2011.

- Cryoaimant CROMAGNON : mesures XMCD à basse température (de 1,5 K à 400K), en ultra-vide dans des champs magnétiques de 7 teslas x 2 teslas, sur la ligne DEIMOS du synchrotron SOLEIL.
- Aimant SKIPPY : mesures XMCD (4K à 600 K) avec champ magnétique alternatif (+/-1 tesla) en ultra-vide, sur la ligne DEIMOS du synchrotron SOLEIL
- Boîte à gants pour préparation d’échantillons XMCD sur la ligne DEIMOS du synchrotron SOLEIL.

  • Microscopies

- Microscopes électroniques à transmission JEOL : FEG - HRTM - EDX - EELS pour l'analyse structurale à l'échelle atomique et chimique à l'échelle du nanomètre.
- Ultramicrotome pour les préparations MET
- MEB-FEG / FIB

(Pour en savoir plus, notre rubrique "Equipements de l'IMPMC")

  • Mesures magnétiques

- Magnétomètre à SQUID « Quantum Design » (IPGP) (4,2 K < T < 300 K), mesures en champ nul. Mesures d’aimantation et de susceptibilités magnétiques.
- Magnétomètre à SQUID « Quantum Design » (IMPMC-INSP-LCIM2) (4,2 K < T < 300 K). Mesures d’aimantation et de susceptibilités magnétiques.
- AGM/VSM (Vibrating Sample Magnetometer or Alternating Gradient Field Magnetometer) mesures rapides d’aimantation (hystérèse, courbes thermomagnétiques, ...) à température ambiante et jusqu'à 800°C .

 

  • L'équipe accède régulièrement sur comité de programme aux équipements suivants :

- Synchrotrons : SLS (Zurich), BESSY II (Berlin), ESRF (Grenoble), SOLEIL (Saint-Aubin), ELETTRA (Trieste).
- Magnétisme : Institute for Rock Magnetism (Minnesota) : magnétomètres à SQUID, Mossbauer sous champ magnétiques.
- Bateau de forage pour Integrated Ocean Drilling Program (JOIDES Resolution drillship)

 

Cécile Duflot - 25/03/16

Traductions :

    Egalement dans la rubrique

      L’expérience et la théorie s’accordent pour décrire la structure électronique du semimétal BaNiS2

      Les propriétés physiques de basse énergie d’un métal sont déterminées par les états électroniques formant sa surface de Fermi. Il en est de même pour un semimétal avec comme particularité une surface de Fermi minuscule. Les semimétaux des éléments de transition revêtent une extrême importance en science...

      » Lire la suite

      Contact

      Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ upmc.fr)

      Directeur de l'institut

      33 +1 44 27 52 17

       

      Nalini Loret (Nalini.Loret @ upmc.fr)

      Attachée de direction

      33 +1 44 27 52 17

       

      Evancia Mahambou (evancia.mahambou @ upmc.fr)

      Gestion du personnel

      33 +1 44 27 74 99

       

      Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

      Gestion financière

      33 +1 44 27 56 82

       

      Cécile Duflot (cecile.duflot @ upmc.fr)

      Chargée de communication

      33 +1 44 27 46 86

       

      Expertise de météorites

       

      Expertise de matériaux et minéraux

       

      Stages d'observation pour les 3e et les Seconde : feriel.skouri-panet@upmc.fr (feriel.skouri-panet @ upmc.fr)

       

      Adresse postale

      Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

      Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

       

      Adresse physique

      Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

       

      Adresse de livraison

      Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

      Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

       

       

      Fax : 33 +1 44 27 51 52

      L'IMPMC en chiffres

      L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

       

      • 40 chercheurs CNRS
      • 46 enseignants-chercheurs
      • 19 ITA CNRS
      • 15 ITA non CNRS
      • 50 doctorants
      • 13 post-doctorants
      • 12 bénévoles

       

       Chiffres : janvier 2016