Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

Thématiques

Etudes structurales de canaux à potassium  (Kir)

La régulation du flux d'ions potassium à travers les cellules est importante dans le processus de propagation du potentiel d'action, de régulation du volume de cellules neuronales et de contraction musculaire.

Ce passage d'ions est effectué à travers les canaux ioniques. L'ouverture de ces canaux est contrôlée de façon stricte.  Un des axes majeurs de notre équipe est de comprendre comment et pourquoi les canaux ioniques fonctionnent.  Nous étudions le mécanisme moléculaire d'ouverture de ces pores par cryo microscopie électronique (cristaux 2D) et traitement d'images mais aussi par cristallographie des rayons X.

L'objectif étant aussi la compréhension du rôle des ces canaux à potassium dans les pathologies associées à des mutations.


 

 

Etude structurale de la Phosphorylase Kinase

Le processus de phosphorylation par les protéines kinase joue un rôle essentiel dans pratiquement tous les aspects de la vie cellulaire.  Les kinases peuvent être dans un état activé ou non activé et sont régulées par variété de mécanismes qui diffère d’une kinase à l’autre.  Toute erreur dans le fonctionnement des kinases peut avoir des répercussions pathologiques graves.

La Phosphorylase Kinase est une enzyme clé dans le contrôle du métabolisme du glycogène.

Notre objectif est d'obtenir des informations structurales de cette macromolécule dans l'état actif et inactif afin de proposer un mécanisme d'activation de la PhK par la PKA. Nous aimerions aussi comprendre comment ce signal d'activation est véhiculé vers le domaine catalytique de la sous-unité gamma.

 

 

Cristallisation de protéines dans les deux dimensions

L'analyse des images de cristaux 2D par cryo-microscopie électronique peut apporter des informations structurales à très haute résolution. Malheureusement, il est souvent difficile de produire des cristaux 2D suffisamment larges et bien ordonnés nécessaires à obtenir la résolution souhaitée. Nous développons de nouvelles stratégies pour la cristallisation des protéines solubles et membranaires en 2D, soit sur une monocouche lipidique, à l’interface air-eau  soit sur un support préformé.

 

Ludovic Bannwarth (ludovic.bannwarth @ impmc.umpc.fr) - 25/02/16

Egalement dans la rubrique

La pression pour contrôler le dopage électronique

Le contrôle du dopage dans les semi-conducteurs est à la base du fonctionnement des dispositifs électroniques actuels, constitués de structures hybrides MOS (métal, oxyde, semi-conducteur). L’évolution de ces structures est cependant limitée par le choix restreint des matériaux compatibles avec le silicium...

» Lire la suite

Contact

Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

Directeur de l'institut

33 +1 44 27 52 36

 

Nalini Loret (Nalini.Loret @ impmc.upmc.fr)

Attachée de direction

33 +1 44 27 52 17

 

Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

Gestion du personnel

33 +1 44 27 74 99

 

Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Gestion financière

33 +1 44 27 56 82

 

Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

Chargée de communication

33 +1 44 27 46 86

 

Fax : 33 +1 44 27 51 52

L'IMPMC en chiffres

L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

 

  • 40 chercheurs CNRS
  • 46 enseignants-chercheurs
  • 19 ITA CNRS
  • 15 ITA non CNRS
  • 50 doctorants
  • 13 post-doctorants
  • 12 bénévoles

 

 Chiffres : janvier 2016