Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - UPMC/CNRS/IRD/MNHN

Zoom Science-Mai 2010

LOTUS, un nouveau domaine protéique dans la saga protéines- petits ARN.

 

Isabelle Callebaut, Jean-Paul Mornon.

(télécharger le texte (32 KB) au format pdf)

 


Les protéines s'organisent en domaines, unités de base présentant des structures et des fonctions propres. La découverte de domaines reste un axe fort en bioinformatique structurale, dans lequel notre équipe* s'est déjà illustrée à plusieurs reprises, en permettant notamment de prédire la fonction des protéines codées par les gènes. Aujourd'hui, nos mêmes chercheurs décrivent un nouveau domaine, baptisé LOTUS. Ce dernier devrait jouer un rôle important dans les mécanismes de développement et dans le maintien de l'intégrité des génomes, via son interaction probable avec certains ARN.  

Les petits ARN remplissent de nombreuses fonctions parmi lesquelles celle, cruciale, de l'inhibition de l'expression des gènes après transcription de l'ADN  en ARN . Nouveaux outils de la biologie, ils permettent d'identifier la fonction des gènes et des applications majeures commencent à voir le jour en médecine.

Récemment, une nouvelle famille de petits ARN, les piARN, qui interagissent avec des protéines dites piwi, a été observée. Ces ARN concourent au maintien de l'intégrité des génomes en inhibant la réplication de rétroéléments endogènes (séquences d'ADN mobiles, pouvant changer de position grâce à un mécanisme nommé transcription inverse, et constituant près de la moitié du génome humain). Les piARN jouent également un rôle capital dans le développement de la lignée germinale (ensemble des cellules qui donnent les gamètes), mais les bases moléculaires de leur action commencent à peine à être déchiffrées.

Nos travaux actuels, qui reposent sur le développement de techniques très sensibles d'analyse des séquences de protéines, ont mis en évidence un nouveau domaine protéique, baptisé LOTUS. Ce domaine est présent dans des partenaires des protéines piwi et dans d'autres protéines retrouvées au niveau de structures particulières des cellules germinales, denses aux électrons et très riches en ARN et protéines. Nos prédictions montrent que le domaine LOTUS est susceptible de se fixer aux ARN et donc de jouer un rôle important vis à vis des nombreux ARN messagers et/ou des pi-ARN présents dans ces structures.

 

 

 Structure 3D prédite du domaine LOTUS, adoptant un repliement de type "winged helix", fréquent parmi les protéines liant les acides nucléiques.

 

 Cette découverte devrait ouvrir des perspectives pour la caractérisation des voies impliquant les piRNA et de manière plus globale, pour l'étude de la biologie du développement.

Référence : Isabelle Callebaut, Jean-Paul Mornon. LOTUS, a new domain associated with small RNA pathways in the germline. Bioinformatics (2010) 26:1140-1144.

•    Equipe « Prédiction des structures proteiques »

 

17/02/16

Traductions :

    Comment les bactéries contribuent au piégeage du nickel dans les sédiments des mangroves de Nouvelle-Calédonie

    La Nouvelle-Calédonie, petit archipel d’environ 20 000 km2 localisé dans le Sud-Est de l’Océan Pacifique, est le sixième exportateur de nickel dans le monde. Les activités minières exacerbent les phénomènes naturels d’érosion et de lessivage des gisements latéritiques nickélifères exploités et entrainent...

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ impmc.upmc.fr)

    Directeur de l'institut

    33 +1 44 27 52 17

     

    Nalini Loret (Nalini.Loret @ impmc.upmc.fr)

    Attachée de direction

    33 +1 44 27 52 17

     

    Dany Thomas-Emery (danielle.thomas @ impmc.upmc.fr)

    Gestion du personnel

    33 +1 44 27 74 99

     

    Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Gestion financière

    33 +1 44 27 56 82

     

    Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Chargée de communication

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertise de météorites (jclorin @ mnhn.fr)

     

    Expertise de matériaux et minéraux

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Université Pierre et Marie Curie - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016