Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Électroactivité dans un lac de cratère profond : contributions microbiennes et minéralogiques

Post doc Jasmine Berg (directeurs : J. Miot, C. Laberty-Robert-LCMCP ; bourse Labex Matisse)

Les transferts d'électrons des microorganismes vers les électrodes constituent la base de la conception des piles à combustible microbiennes. Alors que quelques microorganismes modèles sont actuellement utilisés pour ces applications, la diversité des microorganismes électroactifs dans l'environnement reste largement inexplorée, cachant potentiellement des modes alternatifs de transfert d'électrons. Le lac Pavin (France) est un lac de cratère profond abritant une grande diversité microbienne. En particulier, la présence d'une zone de transition redox (dans la colonne d'eau) est propice à l'activité de bactéries sulfato-réductrices, de bactéries ferro-réductrices et ferro-oxydantes, ... Notre laboratoire, en collaboration avec d'autres groupes, participe à la caractérisation de la diversité microbienne et minéralogique dans ce lac. Ce projet postdoc explore les interactions microbes-minéraux dans ce lac, dans le but d'identifier les microorganismes électroactifs de ce lac et d'étudier les mécanismes de transfert d'électrons qu'ils favorisent. Les approches comprennent la voltampérométrie cyclique, l'hybridation in situ par fluorescence et l'épifluorescence / la microscopie confocale, les microscopies électroniques à balayage et à transmission, la microscopie à rayons X à balayage et à transmission basée sur le synchrotron.

 

Directeurs :

Christel Laberty-Robert, LCMCP

Didier Jézéquel, IPGP

 

Image tirée de : La diversité minéralogique du lac Pavin : liens avec la chimie de la colonne d'eau et les processus de biominéralisation (2016) Miot J., Jézéquel D., Benzerara K., Cordier L., Rivas-Lamelo S., Skouri-Panet F., Férard C., Poinsot M., Duprat E. Minerals, 6 : 24

 

Liste des membres / Projets de recherche / Publications / Thèses de doctorat

Ouvrages et extraits / Ressources vidéo / Missions de Terrain

19/07/21

Traductions :

Zoom Science - Une transition de phase quantique supraconducteur-isolant mesurée en deux dimensions - Juin 2021

La transition supraconducteur-isolant en deux dimensions est un prototype de transition de phase quantique pouvant avoir lieu à très basse température, en l’absence de fluctuations thermiques, piloté par la variation d’un paramètre comme le désordre, le dopage, ou le champ magnétique. Elle est étudiée...

» Lire la suite

Contact

A. Marco Saitta

Directeur de l'institut

marco.saitta(at)sorbonne-universite.fr

 

Bruno Moal

Secrétaire général

33 +1 44 27 52 17

bruno.moal(at)sorbonne-universite.fr

 

Jérôme Normand

Gestion du personnel

Réservation des salles

jerome.normand(at)upmc.fr

 

Antonella Intili

Accueil et logistique

Réservation des salles

antonella.intili(at)upmc.fr

 

Ouafa Faouzi

Gestion financière

gestionimpmc@impmc.upmc.fr (gestionimpmc @ impmc.upmc.fr)

 

Cécile Duflot

Communication

cecile.duflot(at)upmc.fr

33 +1 44 27 46 86

 

Expertiser une météorite

 

Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

 

Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

feriel.skouri-panet(at)upmc.fr

 

Adresse postale

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

 

Adresse physique

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

 

Adresse de livraison

Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

 

 

Fax : 33 +1 44 27 51 52

L'IMPMC en chiffres

L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

 

  • 40 chercheurs CNRS
  • 46 enseignants-chercheurs
  • 19 ITA CNRS
  • 15 ITA non CNRS
  • 50 doctorants
  • 13 post-doctorants
  • 12 bénévoles

 

 Chiffres : janvier 2016