Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/IRD/MNHN

Interactions fluides-roches sur Terre

Le cycle des éléments volatils sur Terre, déterminé grâce à leur inventaire et leur distribution entre les enveloppes silicatées, implique des interactions entre des fluides et les roches depuis la surface jusqu’aux zones de subduction. Les processus d’altération, la pédogenèse, et les processus diagénétiques ont un fort impact sur le cycle des éléments traces métalliques ou des radionucléides, ce qui est le sujet de nombreux projets de recherche développés dans les équipes MINENV et PALM. Il y a un également une forte expertise scientifique au laboratoire concernant les fluides géologiques profonds, et leur connexion aux processus de surface.  Une approche des interactions fluide-roche durant le métamorphisme (T> 200-300°C) des zones de subduction au métamorphisme de contact, et leur implication sur la spéciation des espèces porteuses le carbone (carbone graphitisé, carbonates) utilisant la spectroscopie Raman est développée par l’équipe ROCKS. Des études couplant le terrain et la géochimie sont appliquées aux interactions fluides-roches et au métasomatisme, qui contrôlent le stockage et la mobilité des fluides profonds dans le système C-O-H dans différents environnements géodynamiques (subduction, lithosphère océanique et continentale) et leur contribution aux cycles globaux de H et C (MP3). Plus spécifiquement, la formation d’hydrogène moléculaire et d’hydrocarbures abiotiques dans les systèmes ultrabasiques est étudiée via une approche pluridisciplinaire, impliquant des collaborations avec plusieurs autres équipes pour la caractérisation minéralogique des objets (MINENV, PALM, MIMABADI) et la simulation numérique des processus naturels par des techniques ab initio (TQM).

Cécile Duflot - 20/12/17

Traductions :